Soin des mamelons pour les mamans allaitantes

Soin des mamelons pour les mamans allaitantes

L’allaitement n’est pas toujours une partie de plaisir pour les mamans. On dit souvent que cette pratique ne fait pas mal alors que la réalité des toutes premières mises au sein montre parfois le contraire. Entre douleurs, crevasses et sensibilité, les mamelons sont souvent confrontés à de rudes épreuves à force d’être stimulés. En conséquence, les premiers jours sont déterminants pour que l’allaitement soit une véritable réussite. Nous vous fournissons dans ce guide quelques conseils pour prendre soin de vos mamelons pendant l’allaitement.

Tournez-vous vers des soins adaptés par le biais d’une parapharmacie en ligne

Parmi les soins spéciaux pour prendre soin de vos mamelons, on peut citer la lanoline. Celle-ci crée une barrière hydratante ayant la capacité de préserver l’hydratation interne du corps et d’assurer l’oxygénation. Par conséquent, l’hydratation normale de la peau est maintenue et cette dernière demeure souple. À la fois dense et compacte, la lanoline est parfaite pour éliminer les irritations et les crevasses.

On distingue aussi les baumes et huiles spécialement conçus pour apaiser et protéger les mamelons douloureux. On distingue aussi les produits spécialement conçus pour apaiser et protéger les mamelons douloureux. Ils sont formulés à partir d’ingrédients naturels et s’appliquent autour de la zone concernée. Notez que toute huile végétale peut s’utiliser pour l’hydratation de vos mamelons. On peut citer par exemple l’huile au Calendula qui est très recommandée pour les irritations. Vous trouverez ce type de soin en parapharmacie, notamment en ligne, tout comme divers produits indispensables pour les mamans et leurs bébés.

Vous pouvez également avoir besoin des compresses hydrogel à placer sur les mamelons crevassés afin de soulager la douleur. Celles-ci peuvent d’ailleurs d’être conservées au réfrigérateur pour procurer un effet rafraîchissant.

Les coupelles sont également très utiles pour les mamans allaitantes. Elles s’adaptent à l’intérieur du soutien-gorge et sont parfaites pour éviter que vos vêtements ne se frottent aux mamelons endoloris. Leurs orifices permettent de favoriser la circulation de l’air et d’accélérer la cicatrisation.

Enfin, nous pouvons aussi citer les bouts de sein qui sont des accessoires en silicone adaptés aux mamelons. Ils possèdent de petits orifices permettant au lait maternel de s’écouler durant l’allaitement. Par la même occasion, ils protègent la peau des mamelons et offrent une prise plus ferme au bébé. Ces bouts sont notamment recommandés aux seins sensibles et s’utilisent sur une courte durée.

Allaitement: quel remède contre les mamelons douloureux?

Allaitement: quel remède contre les mamelons douloureux?

Les pharmacies en ligne pour trouver des traitements adéquats

Pour prendre soin de vos mamelons, vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie qui est une solution accessible aux mamans qui allaitent. La consommation de médicaments est souvent déconseillée à ces dernières, mais ce type de soin constitue une excellente alternative aux médications conventionnelles.

En début d’allaitement

Après l’accouchement, le corps cherche à se remettre de cette épreuve, et on lui demande d’assurer l’alimentation de bébé. Afin de faciliter cette période délicate, il existe des traitements homéopathiques qui peuvent être efficaces, proposés au niveau des pharmacies en ligne :

  • Elevit Pré-conception et grossesse : Elevit Vitamine B9 est un complément alimentaire indiqué dans le cadre de la prévention ou du traitement de troubles relatifs à une carence ou un déséquilibre au cours de l’allaitement ou de la grossesse. Il faudra prendre un comprimé par jour avec un grand verre d’eau,
  • Pukka Bio Tisane bien-être : c’est un mélange de plantes pour les mamans allaitantes qui veulent renouer avec leur propre rythme. Le produit aiderait à retrouver l’équilibre et contient des ingrédients bénéfiques tels que le curcuma et le fenouil,
  • Secale Cornutum 9 CH : ce sont des granules à prendre avant les tétées si vous ressentez des contractions. Pour précision, ces dernières sont souvent amplifiées par les tétées et deviennent plus douloureuses à partir du 2e accouchement,
  • Castor Equi 4 CH : si vous avez des mamelons hypersensibles, alors vous pouvez prendre 3 granules avant les tétées. Cela permettra de rendre les mamelons moins sensibles.

Luttez contre les crevasses

Les crevasses constituent le principal ennemi des débuts d’allaitement. Ce sont de petites fissures plus ou moins profondes de la peau qui peuvent apparaître lorsque le téton prend une mauvaise posture dans la bouche du nouveau-né. Le téton est alors fissuré ou gercé et cela peut faire très mal au début, voire même saigner.

Vous pouvez dans un premier temps vous tourner vers les huiles essentielles. Vous trouverez dans les pharmacies en ligne des préparations permettant de soigner les plaies et fissures au niveau des mamelons. Il faudra en appliquer une à deux gouttes sur chaque sein en massant avec douceur après la tétée.

Crevasses aux mamelons lié à l'allaitement

Crevasses aux mamelons lié à l’allaitement

Améliorez la quantité et la qualité du lait maternel

Vous pouvez aussi vous tourner vers les traitements homéopathiques afin d’optimiser la production de lait :

  • Suvéal Allaitement : ce complément apporterait tous les minéraux et vitamines nécessaires afin d’améliorer la qualité nutritionnelle du lait maternel : acides gras, omégas 3, vitamines B, calcium, fer…,
  • INOVANCE Lactavance : il a été conçu dans le but de favoriser la lactation et de complémenter la maman dont les besoins sont supérieurs à cette période. Ce complément alimentaire permettrait une meilleure qualité nutritionnelle du lait pour assurer une bonne croissance au bébé.

On peut également citer d’autres solutions à l’image de Baryta Carbonica 9 CH, Ricinus Communis 5 CH, etc.

allaitement douleurs mamelons

Soignez votre hygiène

Vous n’avez pas besoin de vous laver les seins avant et après chaque tétée. Une douche par jour sera amplement suffisante. Le fait de procéder à un nettoyage à chaque tétée peut perturber votre enfant, car cela fera disparaître l’odeur naturelle. Certains bébés peuvent même refuser le sein à cause de ce problème.

Toutefois, prenez le soin de bien vous laver les mains avant la tétée. De même, il faudra soigneusement nettoyer à l’eau et au savon l’ensemble des objets en contact avec la bouche de votre bébé ou avec vos seins. Ce sont des règles d’hygiène à ne pas négliger et qui vous aideront à prévenir les infections et les inflammations.

Appliquez du lait sur les mamelons à la fin de la tétée

Le lait maternel possède des vertus cicatrisantes et anti-infectieuses. Par conséquent, il peut vous être utile afin de protéger vos mamelons contre les irritations et les douleurs. Il vous suffira tout simplement d’appliquer quelques gouttes sur ces derniers. Ensuite, laissez sécher à l’air libre.

Par ailleurs, notez que l’aréole ainsi que le mamelon possèdent des glandes qui produisent un fluide invisible. Celui-ci sert de lubrifiant et possède de nombreux bienfaits antiseptiques. En conséquence, je vous recommande d’éviter de frotter vos mamelons après la douche ou la tétée, car le fluide agira comme film protecteur.

Assurez la bonne position de bébé lors de la mise au sein

L’un des meilleurs conseils à suivre pour prendre soin de vos mamelons pendant l’allaitement est d’assurer une bonne posture à votre bébé. Dans le cas contraire, ni lui ni vous ne serez à l’aise pendant la tétée et cela encourage la formation de crevasses.

Pour vous guider, votre estomac doit être contre celui de votre enfant et l’oreille de ce dernier, sa hanche et son épaule doivent être toutes alignées. N’hésitez pas à demander des conseils aux professionnels de la maternité.

Lorsque le bébé prend le sein, il faudra diriger le mamelon vers la voûte de son palais afin de l’aider à le prendre convenablement, de même qu’une partie de l’aréole. Le fait d’avoir le mamelon et une partie de tissu mammaire va l’aider à téter dans les meilleures conditions.

Pour les premiers jours, faites vérifier la mise au sein par une consultante en lactation ou une sage-femme. Ces experts pourront vous fournir des conseils afin que vous puissiez trouver très facilement la bonne position.

allaitement astuces

Prêtez attention à la brièveté du frein de la langue

C’est une situation qui peut les frustrer, mais aussi entraîner une irritation des mamelons. Elle désigne l’aspect trop court du frein de la langue et les enfants qui ont cette anomalie peuvent avoir du mal à ouvrir suffisamment leur bouche pour la tétée. De même, leur langue ne couvrira certainement pas leur gencive inférieure au moment de l’allaitement. Une situation qui peut les frustrer, mais aussi entraîner une irritation des mamelons.

Dans ce cas, un expert de la santé devra ausculter votre enfant afin de confirmer le diagnostic. Une procédure appelée frénectomie peut aussi être effectuée si nécessaire. Celle-ci ne requiert souvent pas d’anesthésie et permet de venir à bout des problèmes d’allaitement.

Enfin, veillez à changer fréquemment vos coussinets d’allaitement pour réduire les risques d’infections fongiques ou bactériennes. N’attendez également pas trop longtemps entre deux séances d’allaitement pour laisser vos mamelons se reposer de manière optimale. Il est important que votre bébé se nourrisse à la demande pour rester en bonne santé et avoir une bonne croissance.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’allaitement régulier favorise et maintient le rythme de production. Vous devez donc continuer d’allaiter malgré l’inconfort que vous ressentez. Vous pouvez demander des conseils supplémentaires à des experts du domaine.

Rate this post
error: Ce contenu est protégé