Pour les jeunes parents, il n’est pas simple de faire le tri parmi toutes les informations transmises et les expériences relatées de la part de l’entourage et du personnel médical. Dans le domaine de l’hygiène en particulier, si vous le demandez, chacun donnera son avis et vous vous retrouvez à entendre tout et son contraire. Finalement, quand et comment faire la toilette d’un nourrisson ? Faut-il lui faire prendre un bain chaque jour, dès le premier jour ? À quoi faut-il faire attention ? Au travers de cet article, nous soulèverons les différents points d’attention nécessaires pour bien faire la toilette de bébé. Faites preuve de bon sens, découvrez nos conseils et tout se déroulera au mieux.

bain libre bebe

Comment et quand donner le bain à son nourrisson ?

Donner un bain quotidien à son nourrisson n’est pas obligatoire

Avant d’évoquer les questions de température et de durée, intéressons-nous d’abord à la fréquence du bain. Soyons clair : il n’est pas nécessaire de donner le bain à son nourrisson chaque jour.

Immerger la totalité du corps de l’enfant au quotidien peut provoquer à terme un dessèchement de la peau ainsi que des rougeurs. Le phénomène peut même devenir assez récurrent si votre eau est dure ou que vous ne disposez pas d’adoucisseur dans votre logement.

La fréquence idéale pour le bain est d’une fois tous les 2 ou 3 jours. Au niveau du siège, des parties génitales et des mains, utilisez un nettoyant sans savon ou un savon doux sans parfum. En effet, la présence de parfum indique souvent l’utilisation d’alcool, source de dessèchement de la peau.

En revanche, il est évident que si votre enfant a transpiré du fait d’un sommeil agité ou d’une fièvre par exemple, le bain va s’avérer nécessaire. Il en va de même en cas de « débordements » importants au moment de la digestion ! Parfois, on n’a tout simplement pas le choix : la toilette complète s’impose, même si un bain a été donné la veille au soir.

Prendre la température de la pièce et de l’eau du bain

Avant de déshabiller votre enfant, pensez à prendre la température de la pièce et de l’eau du bain. Si on a en général le réflexe de mettre un thermomètre dans l’eau, ce n’est pas toujours le cas pour la salle d’eau elle-même. Or, c’est important si vous voulez éviter que votre bébé s’agite ou éprouve de l’appréhension lors du déshabillage.

Pour la pièce, la température idéale doit être relativement élevée : au minimum 22 °C et jusqu’à 24 °C. Inutile d’aller plus haut, au risque de surchauffer l’endroit et de créer un trop grand écart avec le reste des pièces en sortant.

L’eau du bain doit quant à elle être égale à la température du corps, soit 37 °C. Une fois que tout est vérifié, immergez votre bébé progressivement en commençant par les pieds puis les jambes et le buste. Vous pouvez baigner l’arrière de sa tête sans pour autant mouiller son visage dans un premier temps.

Bain libre

Donner le bain le soir pour favoriser l’endormissement

Si vous en avez la possibilité, il est recommandé de donner le bain le soir pour favoriser l’endormissement. Pour faciliter l’entrée du bébé dans le bain et éviter qu’il ait trop froid, vous pouvez l’envelopper dans un lange et le baigner directement avec. La sensation d’enveloppement aide à le rassurer.

Commencez la toilette en allant du haut vers le bas du corps sans oublier tous les petits plis de la peau et terminez par là où les bactéries sont plus susceptibles de se développer : le siège et les organes génitaux.

Une fois bébé entièrement nettoyé, rincez-le et plongez-le à nouveau dans l’eau. Le bercer dans l’eau avec des mouvements doux va lui rappeler l’environnement qu’il a connu pendant 9 mois. Cela lui procure une sensation de bien-être et de réconfort. C’est l’idéal avant de dormir, vous lui offrez ainsi une transition vers le sommeil.

Quelle toilette doit être faite tous les jours avec son bébé ?

Nettoyer le cordon du nourrisson tous les jours

Vous l’avez compris, un bain chaque jour n’est pas indispensable pour la toilette du bébé. En revanche, certains soins demandent tout de même une attention particulière et le nettoyage du cordon ombilical en fait partie. Ce soin doit être réalisé tous les jours.

Inutile d’utiliser des nettoyants ou du désinfectant, un simple coton avec de l’eau tiède suffit. Ensuite, séchez avec un coton propre et positionnez sa couche sous le nombril. Ne tirez pas sur le cordon même s’il semble se détacher, il tombera naturellement lorsque la cicatrisation sera terminée. Cela intervient généralement entre 1 et 3 semaines après la naissance.

Il est normal que le cordon laisse quelques traces de sang. Toutefois, s’il vous semble qu’il enfle, suinte, devient malodorant, rouge ou saigne plus que d’habitude, il convient de demander un avis médical.

Nettoyer le siège et les parties intimes sans irriter bébé

Nettoyer le siège et les parties intimes du bébé sans l’irriter peut paraître délicat, mais c’est pourtant un soin essentiel à réaliser au quotidien. Afin d’effectuer la toilette intime dans les meilleures conditions, quelques précautions s’imposent.

Pour une petite fille, partez toujours de l’avant vers l’arrière, afin d’éviter de ramener des bactéries sur ses parties intimes. Pour un petit garçon, nettoyez l’ensemble des parties génitales sans chercher toutefois à tirer sur le prépuce. Cela s’opérera naturellement avec le temps. Du point de vue médical comme de l’hygiène, il n’existe pas de raison d’effectuer ce geste sur un nourrisson.

Quoi qu’il en soit, évitez autant que vous le pouvez les lingettes jetables dans lesquelles on peut trouver des conservateurs voire du parfum, d’autant plus qu’elles ont tendance à laisser un film sur la peau et donc de l’humidité. Préférez un tissu biologique réutilisable ou un carré de coton jetable imbibé d’eau tiède. L’idéal est ensuite de laisser sécher durant 1 ou 2 minutes à l’air libre, mais si votre enfant se montre un peu trop remuant ou s’il a froid, essuyez-le à l’aide d’un tissu ou coton propre. En revanche, évitez le talc qui peut dessécher la peau de manière excessive.

Comment et quand faire la première toilette du nourrisson

Encore récemment, on avait tendance à faire la toilette du nourrisson durant ses toutes premières heures de vie, presque immédiatement après sa naissance. Cependant, de plus en plus de sage-femmes préconisent de retarder ce moment.

La première toilette du nourrisson peut ainsi attendre au minimum 6 heures après l’accouchement. Dans un premier temps, on va simplement l’essuyer pour retirer les traces des fluides issus du corps de la mère. Ensuite, on le nettoie à l’aide d’un tissu ou de coton imbibé d’eau tiède. Le premier bain du nourrisson peut enfin être réalisé seulement 2 ou 3 jours après sa venue au monde.

Quoi qu’il en soit, laissez au bébé la couche protectrice naturelle qui enveloppe sa peau à la naissance : le vernix. On a tendance à vouloir la retirer, comme une peau qui pèle alors qu’elle est composée d’eau, de protéines et de lipides, mais aussi de vitamines. Ce cocktail unique est bon pour la peau de bébé et il partira naturellement, donc pas d’inquiétude.

5/5 - (1 vote)
error: Ce contenu est protégé