Contrairement à ce qu’on peut croire, participer aux tâches ménagères est possible pour les tout-petits. Mieux encore, puisqu’ils prennent plaisir à imiter nos gestes, cela leur donne l’impression de faire comme les grands et d’être responsabilisés. Finalement, on peut dire que faire le ménage est bénéfique pour le développement des enfants. Mais par quoi commencer avec un bambin : passer le balai, faire la poussière, ranger sa chambre ? En bref, la question qui se pose est de savoir quelle tâche ménagère proposer pour quel âge. On peut déjà présenter des activités très simples entre 2 et 3 ans, quand l’enfant maîtrise la marche et qu’il commence à s’intéresser aux jeux d’imitation. Plutôt que jouer avec de la vaisselle en plastique ou habiller un poupon, autant utiliser de vrais objets du quotidien et apprendre à s’en servir ! Voyons donc concrètement quelles sont les tâches ménagères adaptées à un enfant en fonction de son âge.

Quelles tâches ménagères confier à un enfant?

Quelles tâches ménagères confier à un enfant ?

Pourquoi commencer les tâches ménagères très tôt ?

Eh oui, l’apprentissage des tâches ménagères se prête parfaitement aux besoins des jeunes enfants âgés de 2 à 3 ans ! Ils aiment imiter les gestes des adultes, ont besoin de bouger et sont en même temps en recherche d’autonomie, cela colle donc parfaitement.

En pédagogie Montessori notamment, on fait le choix de responsabiliser très jeunes les enfants et de leur proposer de participer aux tâches ménagères dès qu’ils en sont capables, c’est-à-dire vers 3 ans. Cela peut paraître abrupt de mettre ainsi en action des tout-petits, car le ménage est considéré pour beaucoup comme pénible et plutôt réservé aux adultes ou aux enfants plus âgés.

Cependant, en mettant sur pied sa pédagogie, Maria Montessori avait observé que même les plus jeunes ont besoin d’un environnement propre et ordonné pour apprendre. Elle a intitulé cela la « période sensible de l’ordre », qui va jusqu’à 6 ans. Faire le ménage et ranger donne l’occasion aux enfants de travailler leur motricité, de se concentrer et de réussir à accomplir des actions simples tout en ayant le sentiment de faire « comme les grands ». Commencer les tâches ménagères très tôt est ainsi bénéfique pour le développement moteur et psychologique de l’enfant.

Utiliser une éponge, ramasser des objets et plier des tissus dès 2 ans environ

Voyons maintenant par quoi commencer avec un tout-petit. À partir de 2 ans ou 2 ans et demi, on va d’abord montrer comment maîtriser des gestes simples du quotidien.

À cet âge, un enfant peut apprendre à :

  • s’asseoir sur une chaise puis la ranger sans faire de bruit ;
  • ouvrir et fermer des boîtes et des bouteilles ;
  • utiliser des pinces à linge ;
  • transvaser l’eau d’un bol à l’autre en pressant une éponge avec une main ;
  • transvaser des graines d’un bol à l’autre avec une cuillère ;
  • passer le balai ou utiliser une balayette ;
  • plier des petits carrés de tissu en suivant de gros pointillés cousus dessus ;
  • ramasser des objets et les remettre à leur place sur une étagère à leur hauteur.

Avant de se lancer dans le rangement complet de la chambre, il faudra passer par des petites étapes simples et accessibles qui aideront l’enfant dans son quotidien. En Montessori, on les appelle les activités de vie pratique.

nettoyage bebe

Utiliser une boutonnière, verser de l’eau et faire la poussière dès 3 ou 4 ans

À partir de 3 ans, l’enfant maîtrise de mieux en mieux sa motricité et il pourra donc réaliser des activités plus complexes.

Voici un aperçu des tâches qui peuvent être enseignées à partir de 3 ou 4 ans :

  • verser de l’eau dans un verre avec une petite carafe ;
  • ouvrir et fermer une boutonnière installée sur un cadre en bois ou sur un poupon avant de le faire sur soi ;
  • se laver et s’essuyer les mains seul ;
  • faire la poussière avec un chiffon sec ou un plumeau ;
  • laver une table avec une éponge puis l’essuyer avec un tissu sec ;
  • nettoyer un petit miroir.

Ne craignez pas d’utiliser de la vraie vaisselle et de l’eau avec un petit de 4 ans. Si vous prenez le temps de lui montrer en décortiquant vos gestes, sans paroles parasites et que vous restez pour l’observer pendant qu’il les exécute à son tour, il apprendra. En revanche, il peut toujours y avoir un peu de casse ou de l’eau au sol, c’est pourquoi il faut lui enseigner au préalable l’usage de la balayette et de l’éponge !

N’hésitez pas non plus à acheter des accessoires en vide-grenier ou à faire de la récupération auprès des proches pour limiter les coûts.

Apprendre à faire ses lacets, faire son lit et prendre soin des plantes dès 5 ans

À partir de 5 ans, l’enfant est capable d’accomplir de nombreuses tâches à condition de s’être déjà entraîné avec des activités plus simples en amont.

Entre 5 et 6 ans, on peut ainsi montrer à un enfant comment :

  • dépoussiérer les feuilles d’une plante et l’arroser ;
  • faire des nœuds pour apprendre progressivement à faire ses lacets ;
  • remettre son oreiller et sa couette en place (attention, on parle d’une simple couette remise à plat, pas de faire un lit au carré ou de changer ses draps seul !) ;
  • mettre la table pour plusieurs personnes ;
  • remplir la gamelle d’eau et donner à manger aux animaux de compagnie ;
  • passer un aspirateur à main sur un tapis ou sur une petite table.

Si on suit les indications données jusqu’ici, un enfant sera capable de ranger et nettoyer seul sa chambre entièrement vers 6 ans.

tache menagere

Participer à presque toutes les tâches ménagères à partir de 8 ans

Un enfant qui aura été invité dès très jeune à réaliser des tâches simples se montrera en principe déjà assez autonome à partir de 6 ou 7 ans. Vers l’âge de 8 ans environ, un enfant peut donc très bien accomplir seul de nombreux gestes du quotidien. De plus, lorsque l’apprentissage des gestes nécessaires aux tâches ménagères se fait depuis la petite enfance, il y a plus de chances de ne pas les percevoir systématiquement comme des contraintes, puisque cela fait alors partie du quotidien.

Finalement, commencer à rendre autonome et faire participer les enfants à seulement 8 ou 10 ans revient à leur imposer une multitude de tâches auxquelles ils ne sont pas habitués et qu’ils ne maîtrisent que très peu. Pas étonnant que l’engouement ne soit pas au rendez-vous !

Pour conclure, ne vous sentez pas coupable de mettre un chiffon ou une éponge dans les mains de votre enfant de 3 ou 4 ans, car à coup sûr, vous lui rendez service pour la suite. Et vous verrez qu’il sera sûrement très fier de réussir à faire comme papa et maman !

Quelles tâches ménagères pour quel âge ?

Retenez avant tout que les tâches ménagères et les activités pratiques doivent être présentées en fonction du stade de développement cognitif et moteur de chacun, et pas seulement de l’âge.

Par exemple, on ne va pas demander à un enfant de verser de l’eau dans un verre s’il se concentre encore pour ne pas renverser ses céréales à côté du bol. Peu importe l’âge, il faut s’adapter au rythme de l’enfant et toujours amener une difficulté à la fois. À l’inverse, il faut aussi complexifier quand l’enfant est capable d’en faire davantage.

Pensez également à adapter les accessoires à la taille des mains de l’enfant. Vous pouvez par exemple couper les chiffons et éponges en deux et l’inviter à s’entraîner sur les meubles bas et faciles d’accès s’il est encore petit.

Enfin, rien n’empêche de présenter une activité une première fois et de tenter de la proposer à nouveau plus tard si l’enfant n’y parvient pas ou s’en désintéresse sur le moment.

Les listes par âge établies dans cet article sont bien sûr non exhaustives et données à titre indicatif. C’est à adapter et à tester avec votre enfant, alors à vous de jouer !

5/5 - (1 vote)
error: Ce contenu est protégé