Les Lettres rugueuses pour l’écriture et la lecture - Pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori favorise l’autonomie chez les enfants et facilite leur apprentissage. À un certain âge, l’utilisation des Lettres rugueuses est recommandée par cette méthode d’éducation, afin d’initier les jeunes élèves à l’écriture et à la lecture.

Les Lettres rugueuses dans l’apprentissage Montessori

La pédagogie Montessori impose la mise en œuvre de différents matériels, pour l’apprentissage des enfants. Les Lettres rugueuses sont des outils leur permettant d’apprendre à reconnaître les lettres et leur son. Elles se présentent sous forme de lettres cursives, découpées dans du papier abrasif et collées sur des plaques en bois ou en carton.

Les voyelles, les consonnes et les combinaisons comme « ch » ou « in » sont placées sur des planchettes de différentes couleurs pour que l’élève puisse les repérer rapidement.

À noter que l’utilisation des Lettres rugueuses doit intervenir après la réalisation et la maîtrise d’autres activités proposées par la pédagogie de Maria Montessori, à savoir les Planchettes rugueuses (concept : lisse/rugueux) et le Jeu des sons.

Les Planchettes rugueuses sont des outils dédiés à la préparation pour le toucher. Le Jeu des sons, quant à lui, permet aux petits de faire leurs premiers pas dans l’apprentissage des sons liés aux symboles.

Lettres rugueuses : les trois étapes de l’apprentissage

Si la pédagogie Montessori encourage les enfants à développer leurs connaissances par eux-mêmes, il est toutefois nécessaire de les guider afin qu’ils puissent exploiter efficacement les outils à leur disposition. Dans le cas des Lettres rugueuses, vous devez procéder en trois étapes pour qu’ils puissent assimiler efficacement les sons relatifs aux lettres de l’alphabet et à certaines combinaisons.

La première étape avec les Lettres rugueuses

Dans un premier temps, choisissez trois lettres présentant des différences notables, aussi bien au niveau de leur forme que de leur son. Ensuite, présentez-les une à une à l’enfant et veillez à ce que celui-ci ne prononce pas les noms, mais les sons. Pour un « M », il devra donc prononcer « ME » et non « ÈME ».

Une fois le premier groupe assimilé, passez au second et poursuivez les exercices jusqu’à l’épuisement des planchettes dédiées aux lettres de l’alphabet.

La seconde étape de l’apprentissage

Elle consiste à réaliser des entraînements permettant à l’élève de reconnaître les lettres des différents groupes mis en place durant la phase précédente. Vos demandes doivent être formulées de manière simple comme « Montre-moi ZZZZ » ou « Montre-moi SSSS ».

Dès que l’enfant repère la lettre correspondante, il doit la tracer sur la planchette tout en prononçant le son lié à celle-ci. Après le passage de tous les groupes, refaites les exercices en mélangeant l’ordre des lettres.

La dernière étape

Il s’agit en quelque sorte d’une validation des connaissances développées par l’enfant durant la seconde phase. En conservant les groupes, vous devez désormais poser une question ouverte à votre petit élève. Présentez les planchettes l’une après l’autre et interrogez-le sur le son de chaque lettre.

Comme toujours, optez pour des formulations simples, pour qu’il puisse comprendre rapidement votre requête.

Notez que l’assimilation des lettres et de leur son peut être un véritable défi pour un enfant. Pour que les activités puissent le préparer efficacement à la lecture et à l’écriture, vous devez user de patience et évaluer sa maîtrise de chaque exercice de manière objective, avant de passer à une nouvelle étape.

error: Ce contenu est protégé
Recevoir les derniers articles par email

Recevoir les derniers articles par email

Pour être certain de ne rien rater, nous vous proposons de vous envoyer un email par mois avec la liste des derniers articles Montessori.

Merci. Vous allez maintenant recevoir chaque mois un email contenant l'ensemble des nouveaux articles.