L'apprentissage de la propreté chez l'enfant de 12 à 18 mois - Montessori

« Avant la rentrée, tu seras propre ». Vous avez sûrement déjà entendu cette phrase dans votre entourage. Beaucoup de parents mettent la pression à leurs enfants concernant leur propreté, sans s’en rendre compte. Je vais vous donner quelques conseils pour que l’apprentissage de la propreté se fasse naturellement et en douceur pour l’enfant.

Observer l’enfant/Repérer les signes

Afin que l’enfant traverse le plus sereinement possible cette période, il a besoin de votre attention. C’est à vous d’observer et de reconnaître les signes qui vous montreront que l’enfant se trouve dans la période sensible de la propreté, entre 12 et 18 mois. Pendant cette période, l’enfant souhaite enlever souvent sa couche, baisse son pantalon, vous suit aux toilettes…

L’environnement préparé

L’environnement préparé joue un rôle clé dans l’apprentissage de la propreté de votre enfant. L’idéal est de créer un coin change, toujours placé au même endroit avec un pot ou un réducteur sur les toilettes. A côté du pot, par exemple, vous pouvez placer une couche propre, du papier toilette et quelques livres qui peuvent parler de la période que l’enfant est en train de vivre.

Parler ouvertement

N’hésitez pas à parler ouvertement à l’enfant de la période qu’il est en train de vivre en détaillant les choses qui se passent, cela pourra le rassurer et dédramatiser la situation s’il ne la vit pas très bien.

Les vêtements

Il arrive très souvent que les enfants soient bloqués pour enlever leur pantalon ou pour le remette car celui-ci est trop serré ou qu’il y a trop de boutons. Il est préférable pendant cette période d’habiller l’enfant avec des vêtements plus simples à enlever et à enfiler afin que l’enfant ne soit pas bloqué quand il sera en autonomie.

Les couches

Afin que l’enfant puisse prendre conscience des sensations mouillé/sec, il serait préférable de lui changer sa couche dès que celle-ci est mouillée. Les couches lavables sont très efficaces pour cela. Quand l’enfant aura l’âge de se tenir tout seul, vous pouvez le changer debout et le faire participer au change, en lui demandant par exemple de faire des petites actions : enlever sa couche, la jeter…

Créer une routine/Lui donner des repères

Pour installer une petite routine et donner des points de repères à l’enfant pendant la période de la propreté, vous pouvez demander à l’enfant (sans le brusquer) d’aller sur le pot avant les repas, avant la sieste, avant de se coucher… Avec le temps, vous saurez quand il faudra proposer à l’enfant d’aller sur le pot, et plus le temps va passer, plus ce sera facile de trouver le moment adéquat pour cela. De cette façon, l’enfant pourra associer la sensation qu’il ressent et le résultat sur le pot.

Vous pouvez proposer à votre enfant de rester toute une journée sans couche, en continuant de lui proposer d’aller sur le pot, ce qui pourra lui éviter un accident pas agréable. L’enfant comprendra qu’il faut arrêter ce qu’il est en train de faire pour aller aux toilettes.

Notre comportement

Votre comportement est tout aussi important que l’environnement préparé. Observez bien votre enfant afin d’arriver à sentir quand l’enfant pourra commencer cet apprentissage avec votre aide. Quand votre enfant est sur le pot, restez à ses côtés, soyez présent. Il est préférable de ne pas mettre la pression à l’enfant, ce qui pourrait ralentir considérablement l’apprentissage. Observez-le, guidez-le, encouragez-le positivement.

Recevoir les derniers articles par email

Recevoir les derniers articles par email

Pour être certain de ne rien rater, nous vous proposons de vous envoyer un email par mois avec la liste des derniers articles Montessori.

Merci. Vous allez maintenant recevoir chaque mois un email contenant l'ensemble des nouveaux articles.