Apprendre les mathématiques avec la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori a permis de démocratiser le concept de l’apprentissage grâce à son matériel adapté. Les subtilités des mathématiques font partie des domaines dans lesquels ce modèle d’enseignement prouve ses performances. Favorisant la manipulation des objets par les enfants, l’apprentissage des mathématiques proposé par la méthode Montessori offre un support concret que l’élève peut manipuler à son aise. L’approche pédagogique fait une croix sur les explications abstraites ou inexistantes. Apprendre les mathématiques grâce à ce procédé aide à comprendre réellement la matière étudiée !

Du concert à l’abstrait

Avant que l’enfant puisse faire des calculs mentaux ou visualiser certains concepts de tête, il est important qu’il puisse les manipuler. Passer du concret à l’abstrait grâce au matériel pédagogique que propose l’univers Montessori est essentiel pour l’enfant qui se construit.

Les bons outils pour apprendre les maths avec la méthode Montessori

La disponibilité du matériel Montessori est un des principaux critères d’efficacité de cette méthode. L’approche offre à l’enfant la possibilité de comprendre le concept de son apprentissage. L’approche permet d’étudier tous les chapitres évoqués dans le système d’apprentissage classique. L’enseignant abordera aussi bien la notion de comptage que les procédures de calculs élémentaires.

Pour initier l’élève à cette matière souvent jugée difficile, l’enseignant met à sa disposition un matériel qu’il pourra manipuler à son aise. Au cours de cet apprentissage, l’enfant prend conscience de la taille des nombres et des quantités. Il apprend alors à reconnaître les différences entre les petits chiffres et les nombres bien plus importants. Cette première étape de l’initiation aux mathématiques permet à l’enfant de retenir des principes simples, mais guidant l’ensemble des opérations nécessitant des calculs.

Il n’est pas rare de faire face à des parents ou à des enseignants doutant de l’efficacité des manipulations des quantités. Il est pourtant évident dès les premières étapes de l’apprentissage que l’enfant assimile les différences entre les quantités. Un enfant découvrant ses premières expériences mathématiques grâce à une méthode concrète sera moins enclin à faire des erreurs. Sensibles aux résultats et raisonnements pouvant être incohérents, vos petits élèves comprennent l’importance de la logique dans les opérations mathématiques.

Contrairement aux méthodes classiques favorisant l’usage de la mémoire, la méthode Montessori cherche à donner des réponses satisfaisantes aux enfants. L’élève n’apprend pas seulement à retenir : il dispose aussi des informations nécessaires pour comprendre le fonctionnement des principes qui lui sont enseignés.

Une classe Montessori dispose obligatoirement d’un matériel spécifique (nous parlons là de matériel mathématique), un outil d’apprentissage constitué de barrettes de perles colorées. Souvent considéré comme un jouet, ce type d’outil trouve sa place dans un modèle d’apprentissage moderne. Dès le plus jeune âge, l’association des couleurs, des formes et des tailles est inculquée aux petits élèves. L’enseignement des différents procédés de calcul est présenté progressivement. La méthode Montessori préconise l’intégration d’explications détaillées.

En disposant des bonnes informations, l’élève perçoit la nécessité de différencier les différents procédés. Dans le cas d’un enfant qui a appris ses tables ou ses principes mathématiques par cœur, la mémorisation permet, par exemple, d’énumérer les résultats de calculs de différentes opérations, mais elle ne permet pas à l’élève de comprendre ce que la leçon a réellement à offrir. La pédagogie Montessori s’intéresse d’abord à la façon dont les différents calculs et principes sont conçus. Le but de cette méthode est d’aider l’enfant à comprendre le fonctionnement de base des calculs mathématiques.

En assimilant les particularités des leçons qui lui sont présentées, l’enfant aura plus de facilité à retenir les informations réellement utiles.

Un mode d’apprentissage des mathématiques privilégiant l’individualité

Les classes Montessori adaptent leurs leçons aux besoins de chaque élève. L’apprentissage des mathématiques se base sur l’expérience et la capacité d’assimilation de chacun pour valoriser l’évolution des individualités, en maternelle. Cette méthode prend en compte le niveau et les périodes sensibles de chaque enfant. Si ce dernier a accès à une liste étendue de matériel pour chaque concept à apprendre, l’exploration est personnalisée pour chaque profil.

Les principes de la multiplication figurent parmi les grandes leçons pour lesquelles la méthode Montessori fait ses preuves. À l’aide de carrés de bois colorés à manipuler, l’adulte va aider l’enfant à trouver les bonnes combinaisons. L’individualité de chaque élève est une priorité pour inciter à un apprentissage à la fois pratique et fonctionnel.

Apprendre les maths par la manipulation des objets

Enseigner les mathématiques grâce à la méthode traditionnelle permet d’avoir des résultats carrés, conformes aux besoins du groupe. Le choix d’utiliser la pédagogie Montessori pour faire retenir les principes des calculs n’est pas imposé en fonction des objectifs communs. Pour que les mathématiques soient comprises, il est possible de présenter les bases des fractions avec la méthode Montessori ou de demander à l’enfant d’explorer d’autres options de réalisation. L’apprentissage mis en avant s’adapte aux besoins des étudiants ayant emprunté des parcours d’enseignement classiques ou des attentes plus ciblées.

La nécessité de manipuler pour associer les ressentis, les impressions et les résultats sont une base essentielle que la méthode permet d’apprendre en toute liberté. Les procédés se basent sur des modes d’apprentissage centrés sur le jeune élève. La fonction du visuel est primordiale pour aider l’enfant à mieux appréhender le dispositif Montessori des fractions. Cette méthode privilégie aussi bien le développement d’une approche plus ouverte que l’abandon d’un système d’apprentissage difficile à adapter aux réalités. Le principe du modèle est également préconisé pour simplifier le processus d’apprentissage.

Dans le domaine de la géométrie, l’élève apprend l’importance de manier des outils aux formes géométriques. Comme pour les bases de calculs les plus simples, l’utilisation de ces outils particuliers facilite l’apprentissage des associations. Les réflexes des plus jeunes à se rappeler les formes primaires développent doucement leur logique. En plus des bases d’addition, de soustraction, de multiplication ou de division, l’enfant apprend à faire preuve de logique pour répondre à des problématiques spécifiques.

Le principe ne revient pas seulement à suivre les couleurs ou les modes d’apprentissage populaires sur la toile : l’enfant a besoin d’une aide conséquente pour comprendre l’importance des difficultés d’apprentissage. Comme à chaque étape, les possibilités de manipulation et d’analyse permettent de retenir un ou plusieurs concepts essentiels. Grâce à la méthode Montessori, l’apprentissage individuel et efficace des mathématiques offre un support d’exercice pratique pour des élèves en pleine exploration des différents principes de calculs applicables à leur vie quotidienne.

Recevoir les derniers articles par email

Recevoir les derniers articles par email

Pour être certain de ne rien rater, nous vous proposons de vous envoyer un email par mois avec la liste des derniers articles Montessori.

Merci. Vous allez maintenant recevoir chaque mois un email contenant l'ensemble des nouveaux articles.