Si vous avez déjà fait des recherches sur les aménagements et les chambres pour enfant, vous savez certainement que Maria Montessori préconisait l’utilisation de lits au sol. Vous êtes peut-être même tenté d’en installer un au lieu du traditionnel lit à barreaux. Mais est-ce adapté aux bébés dès la naissance ? À partir de quel âge peut-on installer un lit au sol Montessori ? Si vous êtes désireux d’appliquer les principes de cette pédagogie dans l’éducation de votre enfant, il est important de savoir que le lit au sol est plutôt inadapté aux tout jeunes nourrissons. En revanche, il peut tout à fait convenir aux bébés capables de se mouvoir seuls et cela peut même favoriser leur développement. Suivez nos explications pour savoir comment choisir et quand installer un lit au sol Montessori.

le lit montessori

Crédit photo : chambrekids.com

Ne pas installer un lit au sol Montessori dès la naissance

Durant les premiers mois et les premières semaines de vie de votre bébé, l’utilisation d’un lit Montessori est déconseillée. Tant que votre nourrisson est incapable de se retourner seul, cela présente un risque du point de vue de sa sécurité, car il peut tomber du matelas et se trouver incapable de reprendre une position correcte pour respirer.

Par ailleurs, Maria Montessori elle-même préconisait plutôt l’usage du cododo pour les très jeunes bébés. Selon elle, en plus de l’aspect sécuritaire, cela offre une proximité avec les parents qui permet à l’enfant de se sentir rassuré. L’endormissement et le développement émotionnel s’en trouveraient ainsi facilités.

Utiliser un lit au sol Montessori avec un topponcino dès 4 mois

Après 3 mois, le développement psychomoteur de votre bébé prend un coup d’accélérateur. Entre 4 et 8 mois, il tient de mieux en mieux sa tête et parvient à se retourner seul. C’est donc le bon moment pour utiliser un lit au sol Montessori. Inutile d’ajouter un sommier à ce moment-là. Dès 4 mois vous pouvez installer un matelas directement au sol en prenant garde à placer une protection et un tapis pour le protéger des salissures et des éventuels soucis d’humidité.

Pour limiter les risques liés aux mouvements de bébé, favoriser son confort et son bien-être, vous pouvez coupler le lit au sol avec un topponcino Montessori, une sorte de matelas très souple pour bébé de moins de 9 mois. Retrouvez toutes les informations liées aux avantages du topponcino Montessori dans un article dédié.

Choisir le bon matelas pour un lit au sol Montessori

Pour que votre bébé ou votre bambin puisse bouger librement selon les principes de la pédagogie Montessori, optez pour un matelas suffisamment long et pas trop étroit. Les dimensions idéales se situent autour des 70 x 140 cm. Faites attention à l’épaisseur du matelas. S’il est trop haut, cela peut mettre en danger votre enfant. Optez pour un modèle de 15 cm de hauteur au maximum.

Pour installer au mieux votre bébé, évitez les couvertures et oreillers, inutiles avant 2 ans. Préférez les gigoteuses qui les maintiennent au chaud tout en laissant une certaine mobilité des bras et des jambes.

Au moment de l’achat, évitez les garnitures synthétiques qui peuvent engendrer une transpiration excessive, d’autant que les nuits des tout-petits sont bien plus longues que celles des adultes. Pour une question pratique, utilisez un modèle déhoussable ou une alèse.

Concernant enfin la structure du matelas, ne cédez pas à la tendance des modèles à mémoire de forme. S’ils semblent a priori confortables, ils n’apportent en revanche que très peu voire pas de soutien, ce qui est inadapté pour les enfants. De même, les garnitures trop fermes et les ressorts trop sonores sont également à proscrire.

lit montessori

Crédit photo : chambrekids.com

Installer un lit au sol Montessori ou un lit cabane ?

L’appellation « Montessori » n’étant pas protégée, on peut voir en rayon toutes sortes de lits au sol estampillés avec ce nom. C’est ainsi que la mode des lits cabane a vu le jour il y a déjà quelques années. S’ils sont inspirés de la pédagogie Montessori, cela ne correspond pas toujours au matériel décrit par Maria Montessori.

Le principe est identique aux lits aux sols originels sauf qu’une structure en bois rappelant le squelette d’une cabane est ajoutée au-dessus du lit. Cela donne une impression cosy et ajoute surtout un aspect décoratif très apprécié des parents comme des enfants. Attention toutefois, certains n’ont rien à voir avec la pédagogie Montessori et disposent de pieds, voire de rangement sous le sommier. On ne peut alors plus parler de lit au sol.

Si le lit cabane vous fait de l’œil et que vous souhaitez respecter les principes de la pédagogie Montessori, choisissez un design sobre et des matériaux naturels. Soyez très attentifs aux peintures utilisées si le bois est teint.

Ajouter une demi-barrière sur un lit au sol Montessori

Pour rassurer les parents et prévenir les risques de chutes, certaines enseignes proposent des modèles de lits au sol et de lits cabanes avec demi-barrières. Elles ont pour avantage de protéger l’enfant d’une roulade pendant le sommeil tout en lui laissant une ouverture pour se déplacer en autonomie si besoin. Cela peut être un bon compromis si vous souhaitez opter pour un lit au sol façon Montessori, mais que vous craignez pour la sécurité de votre enfant. De plus, rien n’empêche pas de désinstaller les barrières plus tard lorsque votre bambin aura grandi.

Si au contraire vous optez pour un lit complètement ouvert, il existe aussi la possibilité de positionner une barrière à l’entrée de la chambre. La porte peut alors rester entrouverte tout en limitant les risques d’escapades nocturnes en dehors de la pièce.

Existe-t-il une limite d’âge pour les lits au sol Montessori ?

Au Japon notamment, de nombreux adultes ont pour habitude de dormir au sol sur des futons. On peut donc se dire qu’il n’existe aucune limite d’âge pour ce genre de lit. En revanche, à partir de 2 ans environ quand l’enfant gagne en autonomie, l’ajout d’un sommier sous le matelas peut s’avérer bénéfique pour le soutien. Tant que l’ensemble est adapté à la taille et à la corpulence de l’utilisateur, ça ne pose donc a priori aucun souci. Cependant les lits Montessori sont généralement prévus pour des enfants et le choix des dimensions peut être parfois restreint. Par conséquent, ce sera certainement l’envie de posséder un grand lit « d’adulte » qui poussera votre enfant à vouloir abandonner son lit au sol Montessori !

5/5 - (2 votes)
error: Ce contenu est protégé