enfant montessori

Afin que le nouveau-né puisse se mouvoir en toute liberté, sa position lors de ses premiers mois est primordiale. Le bébé doit être allongé confortablement sur le dos. Dans cet article, nous allons nous intéresser de plus près au tapis d’éveil Montessori et à tout ce que la position au sol peut offrir au nourrisson concernant le développement de sa motricité :

Le respect du rythme de l’enfant

Pour que l’enfant puisse se développer sur le plan moteur sereinement, il est important de respecter son rythme et ses différentes acquisitions motrices. En se laissant aller de découvertes en découvertes, le bébé passera de la position sur le dos à sur son ventre, sans aide et sans forcing de la part d’un adulte. C’est également pour cela qu’il est fortement déconseillé de forcer un enfant à se mettre, par exemple, en position assise si lui-même ne sait pas encore le faire : chaque chose en son temps.

L’importance que le bébé soit au sol

Lorsque le nourrisson est placé au sol, sur un tapis d’éveil, il peut développer sa motricité de façon optimale. Une fois placé de cette façon, le bébé peut regarder tout ce qu’il passe autour de lui, pédaler avec ses jambes, rouler sur le côté, se positionner à plat ventre et, petit à petit, s’essayer au quatre pattes puis à la position assise, etc… Et tout cela, en toute autonomie et sans entraves et forcing extérieur. Bien évidemment, il est primordial que le bébé soit placé dans un environnement sécurisant et sécurisé.

La barre au mur et le miroir

Vous pouvez placer un miroir ainsi qu’une barre fixée sur celui-ci à côté du tapis de l’enfant, afin que celui-ci puisse s’observer et comprendre que l’image que renvoie le miroir est la sienne, puis observer ses mouvements. L’enfant pourra, petit à petit, s’agripper à la barre et se maintenir debout grâce à elle, puis il pourra se déplacer sur le côté tout en se tenant à celle-ci, pour acquérir la marche à son rythme.

Les critères de choix du tapis d’éveil Montessori

La sécurité avant tout

Il est primordial que le tapis que vous allez présenter à l’enfant ne doit contenir aucun risque pour lui. Le label CE (conforme aux normes européennes de sécurité) est donc la base principale de votre achat. Il serait idéal d’acheter un tapis d’éveil ayant également le label NF (normes françaises). La présence de ces labels prouve que le tapis d’éveil peut-être utilisé par un bébé en toute sécurité et que le tapis ne contient aucun élément mal construit et détachable que l’enfant peut porter à sa bouche en risquant de s’étouffer ou de se blesser.

Les dimensions du tapis

Les dimensions du tapis dépendent bien sûr de la superficie disponible au sol mais, en dessous de 120 cm x 120 cm, l’espace que le bébé bénéficiera ne sera pas suffisant afin qu’il puisse se mouvoir comme il le souhaite. L’idéal serait d’avoir un tapis de dimensions 130 cm x 130 cm.

Le confort et l’épaisseur du tapis

L’épaisseur idéal d’un tapis commence à 2 cm d’épaisseur minimum. Si le tapis est en dessous des 2 cm, alors il est tout à fait possible de placer quelques dalles en mousses en dessous du tapis et sur les côtés afin d’amortir les chocs. Il est également important que le tapis soit antidérapant afin que le bébé ne puisse pas glisser et se blesser.

Les couleurs du tapis

Etant donné que la vision du bébé n’est pas assez développée à sa naissance et qu’il ne peut pas distinguer les couleurs et ces nuances de la même façon que nous, adultes, il est important d’opter pour un tapis ayant des couleurs douces, des tons pastel. Il est important que l’environnement dans lequel évolue le nourrisson ne soit pas surchargé de couleurs, de formes, de bruits qui le stimuleraient de façon trop agressive.

Le petit plus

A partir de 2 ans et demi, et pour que l’enfant puisse travailler sa coordination motrice, vous pouvez lui apprendre (comme à l’école Montessori) à aller chercher son tapis seul, à le dérouler puis l’enrouler, de façon structurée, avec une présentation précise, fluide, qui décomposerait les gestes afin que l’enfant puisse les intégrer et s’entraîner à le faire de façon autonome

Recevoir les derniers articles par email

Recevoir les derniers articles par email

Pour être certain de ne rien rater, nous vous proposons de vous envoyer un email par mois avec la liste des derniers articles Montessori.

Merci. Vous allez maintenant recevoir chaque mois un email contenant l'ensemble des nouveaux articles.